France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Puceron noir du cotonnier

Puceron noir du cotonnier
Aphis gossypii Glover

Ravageurs

Cycle de développement

Il hiverne sous la forme d'individu parthénogénétique.
Les colonies se développent sur la plante où les premières larves ont été déposées par un ailé, généralement à la face inférieure des feuilles. ll vit avec les fourmis qui exploitent son miellat tout en le protégeant de ses ennemis naturels.
Très polyphage, il s'attaque à un grand nombre de cultures mais montre une prédilection pour les Cucurbitacées (melon, concombre, courgette) et les Malvacées (cotonnier, Mauve, Hibiscus). Ce Puceron fréquente également les agrumes.
Dès le début du printemps et jusqu'à la fin de l'été, l'espèce pullule. Il résiste très bien aux chaleurs estivales et peut développer près d'une soixantaine de générations par an.

Dégâts

Par le prélèvement de sève et l'émission de miellat, le puceron occassionne des dégâts qui peuvent entraîner la destruction quasi totale de la culture.
L'attraction qu'il exerce indirectement sur les fourmis constitue une nuisance.
Il transmet un grand nombre de virus pathogènes, selon le mode non persistant (mosaïques des Cucurbitacées) ou le mode persistant (jaunisse du pois).

Mesures prophylactiques

Traitements insecticides.