France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Puceron jaune du noisetier

Puceron jaune du noisetier
Myzocallis coryli

Ravageurs

Cycle de développement

10 générations peuvent se succéder au cours de la saison.
Ce puceron hiverne sous forme d’œufs déposés sur les branches ou le tronc.
Début mars, ils éclosent sur une période de 3 à 4 semaines. Après 4 mues, ils deviennent des adultes ailés.
Ces adultes donnent par reproduction asexuée (parthénogenèse) de jeunes pucerons.
Après une régression naturelle pendant les chaleurs estivales, de nouveaux adultes ailés apparaissent à l’automne. Ils produisent des formes ovipares qui engendreront la population hivernante sous forme d’œufs.

Dégâts

La présence de colonies de pucerons jaunes se traduit par un miellat sur feuilles.
Le miellat est souvent envahi de fumagine (dépôt noir de mycélium et de fructifications d’un champignon).
Des attaques répétées avec de fortes populations peuvent entraîner une baisse de vigueur des arbres.
La présence de fumagine est très dommageable à la vente des noisettes en involucre.

Mesures prophylactiques

Les pucerons justifient parfois d'interventions spécifiques, notamment quand les traitements contre le balanin ou les auxiliaires n’ont pas limité leurs populations.

En cas de prolifération, un aphicide systémique sera employé pour éviter la formation de fumagine.