France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pourriture blanche du poireau

Pourriture blanche du poireau
Sclerotinia cepivorum

Maladies

En pépinière, les jeunes plants disparaissent par taches en provoquant le jaunissement des feuilles basses. Un duvet blanc avec des sclérotes noirs (0,5mm de diamètre) apparaît au niveau du collet.
Une pourriture progresse vers l'intérieur du poireau.
Le système racinaire est alors détruit et recouvert de mycélium blanc pigmenté de sclérotes.

Cycle de développement

Le parasite se conserve dans le sol sous la forme de sclérotes pendant plusieurs années (plus de 4 ans). Ils germent à proximité des racines des alliacées dont le poireau.
Une substance volatile émise par les racines (allicine) stimule la germination des sclérotes.

Facteurs favorables

Le développement du champignon est favorisé par l’humidité et des températures comprises entre 16 et 20°C.

Dégâts

Cette maladie est plus fréquente sur ail, échalote grise et oignon que sur poireau.
Elle est toutefois dangereuse sur pépinière de poireaux.
La présence de 1 à 5 sclérotes par kilogramme de sol suffit à provoquer de très importants dégâts.

Mesures prophylactiques

Aucun moyen de lutte n’est possible sur les cultures infestées.

La prévention doit associer à la fois la rotation des cultures et une désinfection des sols de pépinière.
Une désinfection élimine également les moisissures des genres Trichoderma et Gliocadium capables de détruire les sclérotes
La réinfestation d’une parcelle désinfectée peut alors avoir de très graves conséquences.