France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Phytopte de l'érinose de la vigne

Phytopte de l'érinose de la vigne
Eriophyes vitis

Ravageurs

Cycle de développement

Les acariens hivernent sous les écorces dans les fissures situées à la base des sarments et sous les écailles des bourgeons.
Au débourrement, les acariens situés sous les écailles s'attaquent aux organes en voie de développement ; ceux situés sous les écorces gagnent les jeunes feuilles où leurs piqûres nutricielles provoquent la formation de galles, visibles dès le stade « feuilles étalées ».

Les œufs sont déposés dans le feutrage tapissant la galle. Le développement de l’œuf à l’adulte dure une quinzaine de jours.

Les adultes de première génération quittent les feuilles attaquées et migrent vers le bourgeon terminal et les jeunes feuilles. Cette migration se prolonge durant toute la période de croissance et se poursuit l’été sur les repousses axillaires.

A l’automne, les adultes regagnent les bourgeons et pénètrent sous les premières écailles où ils vont passer l'hiver.

5 à 7 générations se succèdent au cours de l’été. A l’automne, l’acarien regagne les bourgeons et pénètre sous les premières écailles où il passe l’hiver.

Dégâts

Le phytopte cause la maladie de l’érinose de la vigne.

Mesures prophylactiques

- Efficacité du soufre.
- Introduction des cécidomyies prédatrices (Athrocnodax vitis) et des typhlodromes.