France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Phoma de l'endive

Phoma de l'endive
Phoma exigua

Maladies

Des taches brunes ou noirâtres aux contours bien délimités apparaissent sur les racines.
Une diminution de croissance des radicelles est induite par les toxines libérées par le champignon.
On assiste à un affaiblissement de la plante et une diminution de la production de chicon.

Cycle de développement

Le Phoma est un champignon habituel du sol qui parasite de nombreuses plantes dont les solanacées et composées.

Son développement commence à partir de 2°C avec un optimum entre 15 et 25°C.
Il atteint uniquement les racines des endives.
Il s’agit d’un parasite de blessure.

Facteurs favorables

Les blessures occasionnées lors de l’arrachage et/ou déterrage ou par le gel favorisent l’installation du champignon.
Des températures basses et une hygrométrie élevée, responsables d’une mauvaise cicatrisation, favorisent la progression du parasite.

Dégâts

Si les dégâts sont rarement visibles au champ, la maladie évolue en cours de conservation et se déclare au forçage.
Contrairement au Phytophthora, la propagation du parasite n’est pas rapide en culture hydroponique.

Mesures prophylactiques

- Eviter les blessures au cours de l’arrachage et du transport des racines.
- Laisser cicatriser les racines 24 heures à une température supérieure à 12°C avant entrée en conservation.
- En cas de symptômes apparents, recouper les bases des racines atteintes.
- Traiter impérativement avant conservation même si les racines paraissent saines.