France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Petit puceron du noyer

Petit puceron du noyer
Chromaphis juglandicola

Ravageurs

Cycle de développement

Les petits pucerons jaunes sont généralement présents en juillet et août.
Leur développement dépend des conditions climatiques (chaleur et humidité).

Dégâts

Les pucerons affaiblissent les noyers en pompant la sève des feuilles.
En cas de fortes attaques, le calibre des noix est diminué et la qualité des cerneaux est affectée.
Par ailleurs, la fumagine, champignon se développant sur le miellat abondant des pucerons, perturbe l’activité photosynthétique des feuilles.

Mesures prophylactiques

La faune auxiliaire peut suffire à contenir les populations de pucerons en dessous d’un seuil critique.
Par exemple, le petit puceron jaune est très souvent parasité par un hyménoptère (Trioxys pallidus).

En cas de forte progression des populations de pucerons, il est nécessaire d’utiliser des aphicides spécifiques ou de combiner la lutte avec un traitement insecticide contre le carpocapse.

Dans tous les cas, il est important de choisir des produits respectueux de la faune auxiliaire pour éviter toutes pullulations d’acariens.