France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Nématode de la betterave

Nématode de la betterave
Heterodera schachtii

Ravageurs

Cycle de développement

2 à 3 générations par an.
Ce nématode colonise un très grand nombres de plantes (betterave, choux, colza, céleri, carotte, radis,…) ainsi que de nombreuses adventices.
Les éclosions des oeufs d'un kyste s'échelonnent sur plusieurs années ous l'influence de la température (16°C à 28°C) et des sécrétions radiculaires des plantes-hôtes.
Après éclosion, les larves filiformes pénètrent dans les racines grâce à leur stylet buccal.
Elles peuvent également survivre plusieurs mois dans le sol.
Ses sécrétions salivaires provoquent le développement de cellules géantes dans le parenchyme cortical des racines infestées.
Après 4 mues, les femelles deviennent ovoïdes et font saillie à l'extérieur de la racine. La tête reste fixée au végétal et le corps est rempli d’œufs
Le développement, depuis la pénétration de la larve jusqu'à la ponte, dure 4 à 8 semaines.

Dégâts

Heterodera schachtii est le principal nématode qui s'attaque à l'épinard et à la betterave.
Ses dégâts sont néanmoins devenus rares.
Dans les champs, les plantes infestées sont réparties en zones globalement circulaires.
Les plantes ont une taille réduite et végètent.
Les feuilles extérieures sont jaunes.
Les racines émettent de nombreuses radicelles de petite taille, donnant naissance à un chevelu dense.
Le rendement est fortement diminué.
En cas d’attaques sévères, la circulation de la sève est fortement entravée. Les plantes meurent.

Mesures prophylactiques

- Allonger les rotations au maximum.
- Eviter les autres cultures hôtes dans la rotation.
- Si le risque est avéré, désinfecter le sol avant implantation de la culture.