France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Mouches de la carotte

Mouches de la carotte
Psila rosae

Ravageurs

Cycle de développement

2 voire 3 générations par an.

L'hivernation se fait sous forme de pupe puis les adultes apparaissent de façon très échelonnée, de fin avril-début mai à uillet.

Les mouches volent lentement, se posent fréquemment sur les feuilles des plantes basses les plus variées. Elles s'accouplent et pondent peu de temps après dans le sol près des plantes-hôtes (carottes, céleri). Le développement embryonnaire dure de 10 à 12 jours.

La larve chemine dans le sol et pénètre dans la racine, y creuse des galeries sinueuses, surtout dans la couche externe. Le développement larvaire dure 1 mois au bout duquel la larve se nymphose dans le sol au voisinage de la racine.

Les larves de première génération se développent sur les carottes nouvelles et les mouches qui en sont issues volent de juillet à septembre, engendrant les larves de deuxième génération, très nuisibles, qui commettent des dégâts jusqu'en octobre-novembre.

Dégâts

Les carottes attaquées ont une croissance ralentie ; elles sont souvent envahies par la pourriture et prennent un goût amer.

Mesures prophylactiques

- Suivre les vols de mouche à l'aide de pièges.
- Commencer les applications dès les premiers piégeages.
- Renouveler les applications avec une cadence de 7-10 jours jusqu'à la fin du vol de mouches.
- Alterner avec des produits de familles chimiques différentes.