France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Moniliose du noisetier

Moniliose du noisetier
Monilia fructigena

Maladies

Ils se manifestent uniquement sur les noisettes.

En juin-juillet, ce champignon provoque une pourriture brun-marron sur les jeunes fruits.
Des coussinets jaunes porteurs de conidies apparaissent au centre des taches. Ils gagnent ensuite l'ensemble des tissus nécrosés.

Cycle de développement

Il s’agit d’un parasite de blessure qui se développe en particulier à la suite de piqures de balanin.
A partir de celles ci, il envahit rapidement tout le jeune fruit et se propage par contact à toutes les noisettes du même glomérule.
A ce stade, le glomérule est détruit et tombe.

Dégâts

Cette maladie a une importance économique faible à condition de bien traiter contre le balanin.

Mesures prophylactiques

S’agissant d’un parasite de blessure, il est primordial de bien traiter contre le balanin qui inflige de nombreuses piqûres.

Sur les vergers traités contre le balanin, une lutte systématique contre la moniliose ne se justifie pas.

En cas de risques avérés, un traitement avec les matières actives homologuées est recommandé.