France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Maladie de la bague

Maladie de la bague
Phytophthora megasperma

Maladies

Les premiers symptômes apparaissent à l'automne sous forme d'un anneau translucide bien délimité très typique. Il peut être à tous les niveaux de la racine.
Il se développe en s'élargissant et en virant du brun-clair au noir.

En janvier-février, il peut évoluer en pourriture humide et gagner toute la racine.
Dans ce cas, cette pourriture peut être sur infectée par des bactéries.

Cycle de développement

Le champignon se conserve sous forme d'oospores dans le sol à partir des résidus de récolte (carottes baguées).

Facteurs favorables

L’enfouissement de résidus de culture et des rotations courtes sur une même parcelle sont propices au maintien d’un potentiel infectieux important.
La présence d’eau libre sur les racines, due à des hivers doux et humides ou à des sols mal drainés ou tassés, sont des conditions idéales pour son développement.

Dégâts

La pourriture hivernale ne concerne que la carotte de garde et les dégâts peuvent être considérables.
La période de sensibilité est longue, du mois d’août à fin mars.

Mesures prophylactiques

-Ne pas excéder 2 cultures de carotte tous les 5 ans sur la même parcelle.

-Eliminer les déchets de cultures atteintes.

- Favoriser les techniques culturales qui améliorent la structure du sol et la rapidité du ressuyage (drainage, amendements organiques, utilisation d’appareils qui respectent au mieux la structure du sol).

La lutte chimique doit s’articuler autour de traitements du sol et de traitements foliaires.

Cette lutte est à combiner avec celle contre la maladie de la tache