France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Helminthosporiose du blé

Helminthosporiose du blé
Drechslera tritici-repentis

Maladies

Les symptômes sur feuilles peuvent se confondre avec S. nodorum ou des stress physiologiques de la plante.
Ils apparaissent principalement sur les feuilles : petits points foncés, entourés de jaune et se transformant en nécrose.
L'aisselle de la feuille reste longtemps verte.
Au stade final, la feuille se dessèche depuis sa pointe.

Cycle de développement

La croissance du mycélium ainsi que la germination des spores peuvent se faire avec des températures qui varie de 5° à 35° C.
La formation et la dissémination des conidiospores se fait à une température optimale d'environ 21° à 23°C.
La formation des sporanges demande des précipitations diurnes ; la germination des spores a lieu durant les nuits humides et tièdes, et la dissémination des spores se fait par le vent les jours chauds et secs.
Pour qu'il y ait infection effective, il faut que les feuilles de blé soient couvertes d'humidité pendant 6 à 48 heures, suivant le degré de résistance de la variété.
A 20° - 25° C, le temps de latence est d'environ trois à quatre jours.
La sporulation a lieu dans les six à huit jours suivants.

Facteurs favorables

La chaleur, avec alternance d'humidité et de sécheresse, est propice au développement de la maladie.

Mesures prophylactiques

Variété : choisir une variété résistante.

Mesures agronomiques : enfouir les résidus de paille.

Précédents : diminuer le blé dans la rotation.