France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Gloeosporiose du pommier

Gloeosporiose du pommier
Pezicula alba

Maladies

Les symptômes apparaissent dès décembre sous la forme de nécroses circulaires, à contour net, de couleur brune plus ou moins foncée.

La nécrose évolue en pourriture molle, s'affaissant au centre.

Cycle de développement

Parasite latent, il vit en saprophyte sur les plaies de taille, les brindilles et portions d'écorce mortes et les petits chancres sur les rameaux.

Les spores, disséminées par la pluie et le vent sur la surface des fruits pénètrent dans les lenticelles avant de se fixer dans l’épiderme puis d’entrer en phase de latence.

La reprise d’activité du champignon serait associée à l’évolution de la maturité du fruit au cours du stockage

Facteurs favorables

Les étés pluvieux favorisent le développement de la maladie.

Les variétés tardives ainsi que celles présentant une forme et un nombre de lenticelles particuliers sont plus sensibles que d'autres.

Dégâts

Cette maladie est la principale maladie de conservation des pommes en France.

Mesures prophylactiques

Mesures prophylactiques :
- Eviter les variétés sensibles.
- Eviter les excès d'azote.
-Contrôler la maturité (date de récolte).

Traitements :
Comme la contamination a lieu au verger, les traitements de pré-récolte sont préférés : 1 à 3 applications selon le niveau de risque.

Les traitements de post-récolte sont à réserver pour les longues conservations et les situations à fort risque.