France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Gale argentée

Gale argentée
Helminthosporium solani

Maladies

Maladie de conservation en extension, la gale argentée se manifeste par des taches circulaires d'aspect argenté à contours irréguliers qui se développent à la surface du tubercule.

Ces plages se couvrent de très fines ponctuations noires (fructifications).

Au cours de la conservation et en conditions favorables (température supérieure à 5°C et humidité relative supérieure à 90%), les taches s'accroissent (en nombre et taille) en larges plages.

Cycle de développement

Le champignon se conserve sur les plants et les débris végétaux de cultures (luzerne, blé, maïs, pomme de terre).

En cours de végétation, il peut s'installer sur la partie souterraine des tiges mais ne provoque pas de dégâts. Il migre ensuite vers les tubercules au moment de la récolte.

La contamination des tubercules peut aussi se produire pendant la période de stockage.
Le champignon prolifère de préférence lorsque les températures sont élevées mais il peut aussi se développer à des températures basses comprises entre 5 et 8°C en présence d'humidité.

Dégâts

Les pertes de poids au stockage sont proportionnelles au degré d’attaque.
Les litiges commerciaux sont fréquents.

Mesures prophylactiques

Variété : éviter les variétés précoces plus sensibles que les tardives.

Date de semis : éviter les plantations trop précoces.
Traitement des semences : traiter les plants pour réduire la fréquence de la gale argentée.

Mesures agronomiques : ne pas laisser inutilement les récoltes en terre après défanage.

Conservation : entreposer les tubercules secs dans un local frais et aéré, sécher les tubercules après lavage ou sortie de chambres froides.