France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Fusariose du collet du haricot

Fusariose du collet du haricot
Fusarium solani

Maladies

La fusariose du collet ou maladie du pied se traduit par un blocage de la croissance des haricots et un jaunissement du feuillage, pouvant entraîner des pertes de pied.
Les contaminations, souvent précoces, apparaissent en foyers.
Sur le collet des plantes, des lésions rougeâtres puis noires apparaissent ; elles provoquent le dessèchement des racines et peuvent faire éclater le pivot.

Cycle de développement

Cette maladie est principalement due à Fusarium solani, souvent associé à Thielaviopsis basicola.

Facteurs favorables

Cette maladie se développe principalement en conditions de forte humidité du sol (stagnation d'eau qui asphyxie temporairement le système racinaire).
Son développement est amplifié par un stress herbicide, insecticide ou climatique.
Les semis profonds, induisant une levée lente, et la richesse du sol en azote, favorisent également la maladie.

Dégâts

Ces attaques provoquent des chutes de rendement liées aux pertes de pieds, à l'étalement de la floraison et aux difficultés de récolte (arrachage des pieds).
Elles sont relativement fréquentes en Bretagne.

Mesures prophylactiques

- Pratiquer des rotations longues.
- Eviter absolument un précédent légumineuse.
- Introduire une graminée dans la rotation.
- Eviter les sols compactés et asphyxiants.
- Eviter les semelles de labour.
- Ne pas semer trop profondément.
- Eviter les excès d'irrigation (transport des spores).
- Limiter les apports azotés.
- Si doute, évaluer les risques par un test de sol.
- Utiliser des semences traitées.