France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Fusariose basale et maladie des racines roses du poireau

Fusariose basale et maladie des racines roses du poireau
Pyrenochaeta terrestris et Fusarium roseum var culmorum

Maladies

Cycle de développement

Pour Pyrenochaeta terrestris, la conservation se fait sur les racines de nombreuses plantes dont le maïs et les alliacées à bulbe.

Fusarium roseum est classiquement inféodé aux céréales et aussi présent sur asperge.
Ce sont des parasites de faiblesse.

Facteurs favorables

Ces maladies sont plus fréquentes dans les sols sableux et au moment des fortes chaleurs (température aux environs de 26 °C).
Lorsque le poireau occupe une place importante dans l'exploitation et revient trop fréquemment sur les parcelles, la maladie est plus fréquente.

Dégâts

Les 2 champignons sont très souvent associés.
Ils le sont également avec les agents responsables de la fonte des semis.
En cas de plantation de plants infectés, la reprise est difficile.
Un système racinaire réduit provoque un flétrissement des plantes.
Les dégâts sont surtout à craindre sur les cultures estivales.

Mesures prophylactiques

Une bonne prévention passe par une rotation des cultures, en évitant les liliacées.
Il est indispensable de repiquer des plants sains après avoir fait un tri.
Une désinfection du sol avant les semis en pépinière peut s’envisager.