France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Fontes des semis du pois de conserve

Fontes des semis du pois de conserve
Pythium, Fusarium, Ascochyta, Phoma

Maladies

En pré-émergence, on observe des manques importants à la levée.

En post-émergence, les symptômes se manifestent par :
- des nécroses rougeâtres au niveau des racines,
- une pourriture de l'hypocotyle et du collet de la plantule,
- l'absence de racines secondaires.

Les plantules affaiblies s'écroulent, se dessèchent et meurent.

Cycle de développement

Ces champignons très répandus sont inféodés au sol.

Facteurs favorables

Tout allongement anormal de la phase de levée est favorable aux fontes de semis, notamment des semis en sol froid et humide et dans les terrains lourds ou compactés.
L’asphyxie du système racinaire et la battance sont également des facteurs propices aux fontes de semis.
Les espèces, agents de fontes de semis, sont d'autant plus dommageables sur les cultures que les températures sont basses (< 10°C) et l'humidité du sol élevée (au printemps).
Les graines de pois ne sont sensibles que pendant 48 à 72 h après le début de la germination.

Dégâts

Les chutes de rendement liées aux pertes de pieds peuvent être considérables.
Le retard de croissance des pois compromet l’homogénéité du calibre des petits pois à la récolte.

Mesures prophylactiques

- Utiliser systématiquement des semences protégées (le seul véritable moyen de lutte).
- Préférer les variétés peu sensibles.
- Pratiquer une rotation de 5 ans pour le pois.
- Semer sur sol sain en évitant des semis trop précoces sur sol froid (10°C à 12°C) ou en sol très humide (vers 15°C).
- En cas de semis précoce, préférer les variétés de pois à graine lisse.