France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Ergot des céréales

Ergot des céréales
Claviceps purpurea

Maladies

Visibles à l'épiaison, les symptômes apparaissent sous forme d'excroissances noires allongées en forme d'ergot (sclérotes) dépassant les glumes ; elles peuvent atteindre jusqu'à 2 cm de long.

Cycle de développement

A la maturation du blé, les sclérotes tombent au sol sous l'action du vent ou lors de la moisson.
Présentes dans la partie superficielle du sol, elles produisent au printemps les périthèces, organes qui libèrent les ascospores. Disséminées par le vent, elles contaminent les fleurs de graminées sauvages plus précoces que les céréales.

Quelques jours après, une goutte sirupeuse contenant des conidies (spores) apparait à l'extérieur des enveloppes florales ; elles sont dispersées par la pluie ou les insectes et contaminent les autres céréales.
La goutte de miellat apparait une dizaine de jours plus tard ; l'ovaire est recouvert d'un feutrage blanc et l'ergot se développe.

Facteurs favorables

Six semaines à une température de 5° C. sont nécessaires pour que les sclérotes germent sous forme de périthèces d'environ 1 à 1,5mm.

Dégâts

L'ergot contient des alcaloïdes et peut entraîner des toxicoses chez les animaux.

Mesures prophylactiques

Variété : utiliser des semences saines.

Travail du sol : retourner la prairie, enfouir les sclérotes à grande profondeur (>7 cm) pour les inactiver.