France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Cochenille rouge du poirier

Cochenille rouge du poirier
Epidiaspis leperii (Signoret)

Ravageurs

Cycle de développement

1 génération par an.
Des colonies d'âges différents peuvent se trouver sur un même arbre du fait de l'étalement de la ponte.

La femelle fécondée hiverne.
La reprise d'activité a lieu au printemps.

La ponte débute dès le mois de mai et se poursuit jusqu'à l'automne (fécondité moyenne de 40 oeufs).

Les jeunes larves sont mobiles pendant quelques heures puis elles se fixent sur les rameaux en introduisant leurs stylets dans le végétal et sécrètent leur bouclier.
Elles poursuivent leur développement et donnent des femelles en automne.
Les mâles apparaissent au mois d'août.

Dégâts

Les piqûres des adultes et des larves provoquent des retards de végétation, des fentes et des déformations.
En cas d'attaque importante, les encroûtements provoquent le dessèchement des branches et des rameaux.
La production fruitière est réduite.

Mesures prophylactiques

En formant des encroûtements de plusieurs épaisseurs de boucliers, cette cochenille est difficile à combattre avec les traitements insecticides au débourrement.

Des interventions préflorales ou d'été semblent plus efficaces.