France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Cicadelle de la flavescence dorée

Cicadelle de la flavescence dorée
Scaphoïdeus titanus

Ravageurs

Cycle de développement

Une seule génération par an.
La cicadelle de la flavescence dorée est inféodée à la vigne où elle effectue la totalité de son cycle.
Les femelles pondent vers fin juillet et insèrent leurs œufs sous les écorces de vieux bois où ils passent l'hiver. Les éclosions débutent en mai et s'étalent sur plus d'un mois.
Les vols d'adultes débutent en juillet et finissent en août.

Dégâts

La cicadelle ne cause aucun dégât direct mais elle est vectrice du phytoplasme responsable de la flavescence dorée.
Les larves et les adultes deviennent infectieux un mois après s'être nourris sur une plante malade et pour le restant de leur vie.
Plusieurs ceps peuvent être inoculés par le même insecte. La maladie se propage par foyers par les larves puis dans tout le vignoble par les adultes.
La flavescence dorée se reconnait à des symptômes qu'on peut confondre avec le bois noir : bords des feuilles qui s'enroulent et coloration des feuilles par zone en jaune ou rouge suivant les cépages.
Un mauvais aoutement des bois (il est facile de nouer le sarment sur lui-même sans le casser) et l'absence de vrilles caractérisent la contamination par la flavescence dorée.

Mesures prophylactiques

- Destruction des pieds touchés, voire des parcelles.
- Traitements obligatoires du vecteur cicadelle de la flavescence dorée.
- Assainissement des plants.