France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Charançon de la tige du colza

Charançon de la tige du colza
Ceutorhynchus napi

Ravageurs

Cycle de développement

L’adulte émerge dès les premiers réchauffements en janvier-février et vole vers les cultures à partir de 12 - 13°C.
Une à deux semaines après le vol, les femelles pondent à l’intérieur des tiges au-dessous du bourgeon terminal en provoquant une réaction des tissus ; la tige se déforme et éclate souvent au niveau du trou de ponte.
La jeune larve se développe dans la tige qu’elle perce à maturité pour aller dans le sol.
Elle se nymphose en mai-juin dans une coque où l’adulte reste jusqu’à sa reprise d’activité l’hiver suivant.

Dégâts

La larve se développe dans la moelle du colza : les piqûres de ponte entraînent l'altération des tiges qui se déforment (nanisme, torsion, éclatement) et se dessèchent prématurément.
Des parasites s’installent (phoma ou bactéries).
Les dégâts sont d’autant plus importants que les œufs ont été pondus dans des colzas jeunes.
Les pertes peuvent atteindre 70% du rendement en années sèches.

Mesures prophylactiques

La sensibilité du colza est maximum à la reprise de végétation, de la sortie d'hiver à la tige haute de 20 cm.
Si l'insecte est détecté avant la reprise de végétation, intervenir avant le début de l'élongation.
Intervenir dès l’observation des premières captures dans les pièges (nuisibilité importante).