France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Cécidomyie du chou-fleur

Cécidomyie du chou-fleur
Contarinia nasturtii

Ravageurs

Cycle de développement

3 générations se chevauchent depuis mai jusqu'au début de l'automne.
Les adultes apparaissent de façon échelonnée de fin mai à fin juin.
Le femelle dépose en 3 à 5 reprises des paquets de 8 à 15 oeufs sur les pétioles des jeunes feuilles ou sur les inflorescences.
Les œufs éclosent 3-5 jours après la ponte.
La croissance larvaire se réalise en 10-12 jours. La nymphose se fait à la surface des sols.

Le second vol se produit en juillet, un troisième en août. Il y a parfois un quatrième vol partiel.

La diapauses des nymphes peut durer d'un an à plusieurs années.

Dégâts

Cette cécidomyie attaque surtout le chou-fleur et est potentiellement très dangereuse.
Les larves rejètent, à la base des feuilles centrales, une salive qui pré-digère les tissus végétaux environnants.
L’inflorescence ne se forme pas.
Une petite protubérance apparaît à la place de l’inflorescence donnant ainsi un « chou borgne ».
En cas de ponte sur des choux plus âgés, l'inflorescence se développe irrégulièrement.
Le chou-fleur devient invendable.
L’attaque favorise également le développement de champignons et bactéries, d’où la pourriture de la plante.

Mesures prophylactiques

La lutte chimique est difficile car les larves se cachent et la durée de vie de l’adulte cible est très courte.
- Utiliser une méthode prévisionnelle avec des cages à émergence pour bien positionner son traitement.
- Suivre les conseils de traitement des Avertissements Agricoles.