France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Carpocapse sur noyer

Carpocapse sur noyer
Cydia pomonella

Ravageurs

Synonyme :

ver de la noix

Cycle de développement

2 générations par saison, de mi-mai à début septembre.
Pendant l’hiver, les chenilles diapausent sous les écorces ou dans le sol.
Au début du printemps, les chenilles se transforment en chrysalides.
Les premiers papillons apparaissent début mai.
Les papillons mâles sortent 3 à 4 jours avant les femelles.
Ces papillons volent à la tombée de la nuit.
La reproduction commence quand la température devient supérieure à 15°C et l’hygrométrie est supérieure à 60%.
Les premiers vols s’effectuent jusqu’à fin juillet.
Les œufs sont pondus sur les fruits avec une incubation de 7 à 20 jours.
La durée du stade baladeur est de 2 à 4 jours.
Le développement larvaire se réalise en 20 à 30 jours à l’intérieur des fruits.
A l’issu de cette phase, les chenilles, d’environ 2 cm de long, sortent du fruits et tissent un cocon.
Elles se nymphosent en seconde génération d’adultes ou se diapausent jusqu’au printemps suivant.
Le second vol s’étale de fin juillet à début septembre.

Dégâts

Le carpocapse est le principal ravageur du noyer et peut provoquer jusqu’à 30% de perte de récolte, ce qui nécessite un tri manuel coûteux et déprécie la récolte.
La larve chemine à travers le brou et pénètre jusqu'à l'amande. La lignification de la coque n'empêche pas totalement les dégâts, la jeune larve pénétrant souvent par la base de la noix.
Les noix attaquées tôt en saison (première génération) chutent bien avant la récolte alors que celles attaquées tardivement (deuxième génération) restent sur les arbres jusqu'à la récolte.

Mesures prophylactiques

Compte tenu de l’incidence économique de ce parasite, son traitement est quasi systématique.

La date optimum de traitement est déterminée par piégeage des papillons mâles. On peut également se référer aux Avertissements agricoles.

Pour la 1ère génération (fin mai) et en fonction du type d’action du produit, il faut intervenir 2 jours après le début des captures pour un ovicide et 10 jours après avec un larvicide.

Pour la 2ème génération (fin juillet), il faut traiter immédiatement après le début des captures pour un ovicide et 8 jours après avec un larvicide.

Il est nécessaire de renouveler les traitements pour chaque génération et de les arrêter lorsque le cumul de 7 jours de capture est inférieur à 3 papillons.
Il est recommandé d’utiliser des produits qui respectent la faune auxiliaire.

Enfin, il est impératif d’alterner les familles chimiques afin d’éviter les phénomènes de résistance.