France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Carpocapse des prunes

Carpocapse des prunes
Cydia funebrana

Ravageurs

Cycle de développement

2 à 3 générations par an ; inféodé au prunier.

Les larves hivernent dans un cocon soyeux placé dans divers abris ou sous l'écorce des arbres.

Les chrysalides se forment fin mars.

Les adultes de la 1ère génération sortent de fin avril à début juin (maximum des vols 15 jours après la floraison) et pondent sur les jeunes fruits dans lequels les chenilles pénètent rapidement.

Les papillons de 2ème génération sortent fin juin et pondent sur des fruits qui ont terminé leur croissance (juillet-aout) ; les chenilles minent les fruits.

Certaines années, il peut y avoir un 3ème vol fin août-début septembre.

Dégâts

Le ravageur est nocif car il peut favoriser des installations de monilia résultant des attaques.
Les chenilles de première génération provoquent la chute des jeunes fruits (galeries superficielles et sinueuses sur fruits puis vers le noyau, écoulement gommeux caractéristique de la défense naturelle du fruit, chute des fruits).
Les chenilles de deuxième génération font les dégâts les plus dommageables.
Les fruits attaqués foncent, ne se développent plus et tombent prématurément.
Les pertes sont souvent importantes pour les variétés tardives ou mi-tardives.

Mesures prophylactiques

La stratégie retenue pour lutter contre le carpocapse est la stratégie ovicide.