France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Alternariose du poireau

Alternariose du poireau
Alternaria porri

Maladies

Ce champignon provoque des lésions foliaires.

Elles sont d'abord petites, blanches, colorées en pourpre en leur centre. Elles apparaissent à l'extrémité des feuilles les plus âgées ou au niveau des blessures occasionnées par leur recourbement. Les taches se couvrent en leur centre de fructifications brun foncé.

En cas de conditions climatiques propices, ces taches losangiques confluent et provoquent le dessèchement des feuilles.

Cycle de développement

La conservation se fait par les spores sur les débris végétaux tombés au sol.

Facteurs favorables

L’alternariose se développe sous une plage de températures comprises entre 12 et 34°C avec un optimum vers 25-26°C associée à une humidité importante.
L’automne constitue la période la plus favorable pour son développement et dans une moindre mesure le printemps.
Cette maladie est plus fréquente dans les cultures irriguées par aspersion.

Dégâts

Cette maladie est fréquente dans le Centre, les vallées de la Saône et du Rhône, le Sud-Est et le sud-Ouest de la France.

Mesures prophylactiques

En général, les traitements orientés contre la rouille et (ou) le mildiou assurent parallèlement une bonne protection contre l’alternariose.