France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Alternariose de l'endive

Alternariose de l'endive
Alternaria dauci

Maladies

Les symptômes se caractérisent d'abord par de petites taches humides, rondes et jaunes cernées de rouge.
En s'agrandissant, elles deviennent brunes et cerclées par un anneau rouge violacé; elles sont néanmoins limitées par les nervures.

Les symptômes s'observent sur toutes les parties de la plante avec un début d'attaque sur feuilles âgées.

Sur la nervure centrale, des lésions ovales, déprimées, parfois entourées d'une marge rougeâtre apparaissent.

Sur le limbe, les taches se dessèchent.
Les tissus nécrosés tombent formant ainsi un trou.

Cycle de développement

Le champignon se conserve d’une année sur l’autre dans le sol sous forme de mycélium, de conidies ou de chlamydospores sur les débris végétaux contaminés.

La dissémination des conidies se fait par le vent et la pluie.

Facteurs favorables

Le développement de la maladie se réalise entre 15 et 25°C.
Il est favorisé par des successions de pluies (germination des spore) et de soleil (dissémination des spores).

Dégâts

Le bouquet foliaire peut se dessécher et se faner prématurément.

Mesures prophylactiques

- Faire un désherbage soigné (laiteron très sensible à la maladie).
- Intervenir dès l’apparition des premiers symptômes.