France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Alternariose de la pomme de terre

Alternariose de la pomme de terre
Alternaria solani

Maladies

Les premièrs symptômes se manifestent sur les feuilles de la base
- taches dispersées, bien délimitées, brunes à noires, à bords anguleux,
- taches de type nécrotique avec anneaux concentriques,
- dessèchement du centre des taches.
Les symptômes sur tubercules sont assez rares : zones déprimées de tailles inégales, tissus pourris brun noirâtre évoluant en pourriture sèche superficielle et liégeuse.

Cycle de développement

La présence du champignon est liée à la sénescence des plantes.
Il survit dans le sol et sur les débris de culture sous la forme de mycélium, de conidies ou de chlamydospores.
Les spores sont disséminées par le vent et la pluie.

Facteurs favorables

L'humidité est essentielle à une bonne dissémination du champignon (alternance de nuit humide et de journée sèche et ensoleillée).
Le développement optimal se situe entre 25 à 30°C.

Dégâts

Les pertes de rendement et de qualité sont généralement faibles sauf dans le sud de la France.

Mesures prophylactiques

Protection de semences : utiliser des tubercules sains (le champignon peut être transmis par les semences).

Mesures agronomiques : éviter les stress nutritionnels provoquant une sénescence accélérée.

Lutte : utiliser des traitements anti-mildiou efficaces sur alternaria (contenant du mancozèbe ou du chlorothalonil).