France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Aleurode du tabac

Aleurode du tabac
Bemisia tabaci

Ravageurs

Cycle de développement

9 à 15 générations par an (la durée du développement est de 135 jours à 15°C, 35 jours à 20°C et 23 jours à 27°C).

Très polyphage, l'espèce est signalée sur plus de 300 espèces de plantes, préférentiellement sur la tomate, le poivron, l'aubergine, la pomme de terre, le tabac, le haricot, le tournesol, le cotonnier et les agrumes.

Les femelles pondent de 28 à 300 œufs sur la face inférieure des jeunes feuilles et les disperse dans toute la culture. La ponte a lieu de 1 à 8 jours après l'accouplement. La reproduction est sexuée ou par parthénogenèse.
Le cycle biologique compte le stade œuf, 4 stades larvaires et le stade adulte.
La larve qui éclot est d'abord très mobile pendant quelques heures et recherche un endroit approprié pour s’y installer.
Une fois installées, les larves deviennent immobiles et ne bougent plus pendant les stades larvaires suivants, ni au stade pupe.
Les quatre stades larvaires se ressemblent beaucoup mais diffèrent par leur taille.

Finalement, l’adulte émerge en formant une ouverture en forme de T.

Dégâts

Les larves comme les adultes sucent la sève de la plante pour se nourrir.
La sécrétion de l’excès de sucre sous forme de miellat salit les feuilles et les fruits.
La fumagine se développe sur ce miellat et empêche la photosynthèse et la respiration de la plante.
C'est un excellent vecteur de virus, notamment du virus TYLCV (virus de la maladie des feuilles jaunes en cuillère de la tomate) qui est un parasite de quarantaine.