France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Acariens jaunes

Acariens jaunes
Tetranychus urticae

Ravageurs

Synonyme :

Tétranyque tisserand

Cycle de développement

7 à 9 générations par an suivant les conditions climatiques. Leur pullulation est favorisée par les étés chauds et secs.
Très polyphage, près de 200 hôtes peuvent accueillir le tétranyque tisserand (plantes sauvages, légumières, florales, espèces fruitières).

Après avoir hiverné, les femelles migrent sur les adventices ou autres plantes herbacées, s'alimentent et pondent un nombre élevé d’œufs (fécondité d'environ 100 œufs à raison de 10 par jour).
Les adultes tissent à la face inférieure des feuilles des toiles soyeuses pour se protéger du vent, des prédateurs et des traitements.
Pour se nourrir, l'acarien pique les feuilles et aspire le suc cellulaire. Son développement est optimal entre 23 et 30°C et une humidité relative inférieure à 50 %.
Le développement larvaire dure 16 jours à 20°C et 7 jours à 31°C.
Les acariens passent l’hiver sous forme d’œufs ou de femelles adultes.

Dégâts

Les dégâts directs sont dus aux piqûres nutriciales : les feuilles prennent un aspect moucheté puis se dessèchent.
En cas de pullulation, la plante peut mourir.
Les toiles peuvent enserrer les organes de la plante et entraver leur développement.
De tels dégâts indirects sont à craindre en serre où les colonies de l'acarien peuvent atteindre des densités très élevées.

Mesures prophylactiques

Intervenir dès l'apparition des premiers symptômes de jaunissement.