Vous êtes ici

Share page with AddThis

Maïs : la levée est rapide… celle des adventices également

Maïs
17.05.2018
Maïs, stade 4 feuilles

Un désherbage précoce sur des adventices jeunes reste une stratégie efficace pour le maïs.

Un désherbage mal maîtrisé, dû notamment à une intervention trop tardive ou à un choix de produit inadapté, peut pénaliser le rendement final du maïs. En maïs fourrage, Arvalis estime qu’une densité de 20 chénopodes par mètre carré fait chuter le rendement de 15 %, soit près de deux tonnes de matière sèche perdues par hectare. En présence de renouées, de véroniques ou de ray-grass, la perte serait plus importante. Les stratégies combinant interventions chimique et mécanique assurent également de bons résultats.
Pour gérer durablement le panel de solutions herbicides, il est recommandé d’alterner les modes d’action racinaire et foliaire. Si la stratégie de prélevée est insuffisante cette année, ne pas hésiter à réintervenir en post-levée précoce, à 2-3 feuilles du maïs, sur des adventices au stade plantule (2 feuilles maximum), sans oublier qu’une bonne hygrométrie et un sol relativement humide améliorent l’efficacité du traitement.

> Voir la solution Syngenta :
Calaris