France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Rouille du haricot

Rouille du haricot
Uromyces appendiculatus

Maladies

Des pustules pulvérulentes, brun rougeâtre au centre d'une zone vert foncé, apparaissent sur la face inférieure des feuilles; elles peuvent s'entourer d'un halo jaune.

Les pustules principales sont parfois entourées d'une couronne de pustules secondaires.

Des taches brunâtres peuvent apparaitre sur les gousses.

La rouille peut entraîner un nanisme de la plante.

Cycle de développement

Au printemps, la contamination est assurée par les écidiospores provenant des plantes hôtes qui contaminent le feuillage proche. Cette infection détermine l'apparition des urédospores orangées qui génère la contamination secondaire.

Les spores formées en fin de saison, les téleutospores, sont capables d'assurer la survie du parasite d'une année à l'autre.

Facteurs favorables

Les semis tardifs, dont la maturation se déroule en conditions fraîches et humides, ainsi que les végétations denses et mal aérées sont particulièrement exposées.
L’optimum thermique de développement est au environ de 21°C.

Dégâts

La rouille peut apparaître dans toutes les régions. Néanmoins, elle reste une maladie peu fréquente qui se manifeste épisodiquement (mais parfois violemment).
Les attaques sont souvent observées dans le sud-ouest.
Dans les cas extrêmes, la rouille peut causer un refus de parcelle.

Mesures prophylactiques

- Eviter les cultures trop tardives.
- Espacer les rangs pour favoriser l'aération du feuillage.
- Réduire la densité de semis.
- Effectuer des traitements fongicides préventifs lorsque la récolte n'est pas trop proche.