France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Rouille de l'oignon

Rouille de l'oignon
Puccinia porri

Maladies

Des pustules jaune-orangé à marron se forment sur les feuilles.

Si l'attaque est massive, les feuilles se dessèchent.

La formation et le grossissement des bulbes sont alors fortement pénalisés.

Cycle de développement

Au début du printemps, des urédospores (fructification de la phase asexuée spécifique aux rouilles) sont formées sur les feuilles et les tiges dans des spores de couleur orange clair.

Elles assurent la contamination secondaire et surtout la dissémination de la maladie en cours de végétation au travers de plusieurs cycles de courte durée.

Les spores à téleutospores plus globuleux (fructification de la phase sexuée), se forment plus tard en saison en périphérie des urédospores ; ils sont de couleur brun violet foncé.
Ces spores permettent la conservation hivernale.
Pendant cette phase hivernale, les téleutospores génèreront des basidiospores puis des écidiospores sur une plante hôte.

D'une saison à l'autre, le champignon se conserve sur des débris végétaux ou sur des plantes hôtes (dit hôte écidien ou hôte alternatif) par le relais des Allium sauvages.

Les basidiospores ou écidiospores sont à l’origine des contaminations primaires au printemps, en générant des urédospores.

Facteurs favorables

Les chaleurs estivales avec présence d’humidité sont idéales pour son apparition puis son explosion.
La température optimale de développement se situe à 18 C.

Dégâts

La maladie se rencontre surtout dans le sud de la France et les dégâts sont en général négligeables,
Episodiquement, les dégâts sont très graves avec des pertes de rendement très importantes (en particulier pour l’ail).

Mesures prophylactiques

- Limiter les sources d’inoculum primaire en éliminant les déchets de récolte.
- Utiliser les variétés les moins sensibles.
- Adopter une protection préventive en commençant au plus tard à l’apparition des premières pustules au bas des feuilles.
- Maintenir la protection si les conditions favorables persistent.