France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Fonte des semis du chou

Fonte des semis du chou
Pythium sp

Maladies

La fonte des semis et les nécroses du collet affectent les plantules de crucifères produites en caissettes, en planche de semis ou au champ.

Ces maladies sont causée par différents champignons du sol qui attaquent les semences et les plantules.

Des manques à la levée, des fontes disséminées dans la pépinière peuvent être dus àAlternaria sp.

Pythium sp provoque également des manques à la levée, des nécroses de plantules en pré ou post émergence.
Les manques à la levée peuvent être très importants.

Rhizoctonia solani provoque des fontes de semis après la levée. Les plantules attaquées au niveau du collet se couchent.
Rhizoctonia solani est également responsable du symptôme dit du « pied noir ». Ce dernier correspond à une nécrose sèche qui apparaît au champ en post plantation.

Fusarium oxysporum est responsable de nécrose de la racine principale.
Les plants jaunissent et deviennent chétifs. Leur croissance est stoppée.
En pépinière, l'hétérogénéité de la taille des plants est souvent corrélée à ce champignon.

Phoma lingam responsable de la « jambe noir » provoque des nécroses noires qui affaiblissent ou tuent les plantules.

Cycle de développement

Tous ces champignons, très répandus pour la plupart, sont inféodés au sol.
Ils se conservent plusieurs années sur les débris végétaux en décomposition, souvent sous forme de chlamydospores (spores munies d’une épaisse paroi) ou de pseudo-sclérotes.

Ils appartiennent à des familles différentes.

Facteurs favorables

Tous ces champignons se développent dans des ambiances humides à très humides (asphyxiantes), avec des températures inférieures à 10°C.
Ces conditions allongent fortement la période de levée des plantules, donc la durée d’exposition à ces pathogènes.
Toutes pratiques (par exemple semis trop profond) qui retardent la levée accroissent les risques d’attaques.

Dégâts

Ces champignons sont surtout dommageables en pépinières.
(certains sont responsables de dégâts au champ après plantation),
Phoma sp reste le champignon le plus dangereux en pépinières.
Rhizoctonia solani est très fréquent dans les pépinières bretonnes.
Alternaria sp, transmis par les semences, semble totalement maîtrisé en cultures de porte-graines.
Phoma lingam ne serait plus présent dans les zones de cultures des choux.

Mesures prophylactiques

- Utiliser des semences saines et traitées (pelliculées).
- Eviter les semis trop denses qui créent une ambiance humide.
- Semer à une profondeur adéquate dans une terre bien préparée, humide mais suffisamment chaude (au moins 10°C) pour obtenir une levée rapide.
- Travailler avec du matériel correctement désinfecté (serres, caissettes, terreau…).
- Arroser modérément.
- Prendre le relais du traitement de semences en traitant 1 à 2 fois avec un traitement « anti-fonte » à partir du stade 1èer feuille vraie.