France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Charbon commun

Charbon commun
Ustilago maydis

Maladies

A la base des tiges, des tumeurs charnues blanchâtres puis grisâtres, remplies d'une fine poussière noire (les spores) apparaissent.
Elles se libèrent lorsque la membrane externe se crevasse.

Sur les feuilles, les tumeurs blanchâtres remplies de spores noires apparaissent à n'importe quel endroit avec une préférence pour la nervure centrale et les bords du limbe.

Lorsqu'elles apparaissent sur la nervure centrale, la feuille se coude et les jeunes feuilles encore engagées dans le cornet foliaire dégaînent mal.

Cycle de développement

Le champignon se conserve dans le sol et les résidus de culture pendant de nombreuses années sous forme de spores.
Après dissémination, elles peuvent contaminer la plante à tous les stades de la végétation.
La présence de blessures favorise l'installation de la maladie.

La propagation de la maladie est favorisée par les averses de pluie, de forts taux d'humidité et des températures élevées.
Ustilago maydis produit alors à partir des feuilles et de la tige des excroissances vésiculeuses qui peuvent atteindre plus de 20 cm. Lorsque celles-ci parviennent à maturité, elles s’ouvrent brusquement en se déchirant et libèrent les spores que le vent disperse.

Facteurs favorables

Un temps humide pendant la floraison est propice au développement de la maladie.

Dégâts

La maladie entraîne des pertes de rendement et une dépréciation qualitative de la récolte.

Mesures prophylactiques

Variété : choisir des variétés peu sensibles.

Traitement des semences : utiliser des semences saines.

Date des semis : pratiquer des semis précoces au printemps pour décaler le stade de floraison.

Mesures agronomiques : enfouir les résidus de récolte, réduire le stress dû au maque d'eau en choisissant bien sa parcelle.

Précédents : éviter maïs après maïs.