Vous êtes ici

Share page with AddThis

Plan de croissance responsable : bilan 2017 pour la France

Syngenta
08.06.2018
Epi d'orge vert

Améliorer la biodiversité et la sécurité des utilisateurs, accroître les rendements des cultures, tels sont les enjeux du plan en France.

Le Plan de croissance responsable, initié en 2013 au niveau mondial, s’articule autour de 6 engagements (pris à échéance 2020) pour l'optimisation des ressources, la stimulation des écosystèmes et le soutien aux communautés rurales :

1.    Accroître le rendement des cultures.
2.    Préserver plus de terres agricoles.
3.    Faire prospérer la biodiversité.
4.    Donner des moyens aux petits exploitants.
5.    Aider les agriculteurs à travailler en sécurité.
6.    Prendre soin de chaque travailleur.

En France, le Plan de croissance responsable relève des missions de l’équipe Groupe Agriculture Durable. Son rôle, depuis 2004, est d’accompagner les agriculteurs dans l’adoption et la mise en œuvre de bonnes pratiques en faveur de l’environnement, de la santé et de la sécurité.

En 2017, l’équipe Agriculture Durable s’est en particulier penchée sur trois engagements du Plan (1, 3 & 5), plus pertinents pour le modèle agricole français.

1. Accroître le rendement des cultures : augmenter la productivité moyenne des principales cultures au niveau mondial de 20 % sans recourir à plus de terres, d’eau ou d’énergie.

Par la mise en place d’un réseau de 55 fermes de référence, Syngenta mesure l’intérêt des recommandations techniques et des innovations variétales (semences) comme phytosanitaires sur l’augmentation de la productivité, en optimisant l’utilisation d’intrants et les travaux agricoles.

Orges Hyvido
Au sein des fermes engagées dans le Plan de Croissance Responsable, la conduite des cultures d’orges Hyvido est basée sur des recommandations d’ordre cultural, plus particulièrement des densités de semis réduites et le fractionnement azote en 3 apports.

Les résultats 2017 confirment la validité de cette démarche avec +8,5 q/ha soit +12 % de productivité par rapport aux lignées (hors paille). Le rendement moyen des orges Hyvido sur les parcelles Syngenta a été de 86,2 qx/ha.

Tournesol
En 2017, il n’a pas été observé de différences de rendement entre les parcelles Syngenta et les parcelles de référence. Cependant le rendement moyen des programmes Syngenta a été supérieur à 30 qx/ha.

Maïs
Le rendement moyen Syngenta en 2017 a été de 118,9 quintaux avec un gain moyen de + 2,6 quintaux par rapport à la référence.

Colza
Le rendement moyen Syngenta en 2017 est a été de 34,8 quintaux avec un gain moyen de + 0,6 quintaux par rapport à la référence.

2. Faire prospérer la biodiversité : augmenter la biodiversité de 5 millions d’hectares de terres agricoles.

● Couverts végétaux
Les couverts d’intercultures ont de nombreux atouts à faire valoir pour la biodiversité. Ils permettent notamment la couverture des sols, la limitation de l’érosion, les économies en fertilisant, les enrichissements des sols en matières organiques. Ils représentent également un garde-manger pour les insectes et les pollinisateurs ou encore un abri pour la faune sauvage (faisan, perdrix, etc).

En 2017, 1 860 hectares de couverts ont été mis en place sur des bassins versants du sud-ouest de la France.

De plus, la qualité des mélanges d'intercultures représente un avantage pour la biodiversité. C'est pourquoi, en 2017, les agriculteurs du réseau Pleinécoute ont mis en place 5 hectares de couvert labélisé Agrifaune alliant les espèces suivantes : avoine, phacélie, moutarde et choux. Au total, 1 687 hectares de couverts Agrifaune ont été implantés, impactant la biodiversité sur plus de 56 000 hectares.

● Opérations pollinisateurs
Les Opérations pollinisateurs soutenues par Syngenta favorisent les espèces domestiques et sauvages de pollinisateurs pour stimuler les cultures dépendantes de la pollinisation.

En 2017, 90 hectares de bandes fleuries impactant positivement une surface de 2 984 hectares ont été mis en place.

● Héliosec
Développé par Syngenta et reconnu officiellement par le ministère de l'environnement, Héliosec est un dispositif de gestion des effluents sanitaires. Il permet de collecter les fonds de cuve et les eaux de lavage des pulvérisateurs. Il fonctionne par déshydratation naturelle grâce au vent et à la chaleur et permet de récupérer un résidu sec en vue d’une destruction par la filière Adivalor.

137 nouveaux Héliosec qui ont été installés en 2017. Les impacts positifs en faveur de la biodiversité ont été évalués et concernent une surface totale de plus de 6 500 hectares.

3. Aider les agriculteurs à travailler en sécurité : former 20 millions de travailleurs agricoles sur la sécurité au travail, en particulier dans les pays en développement.

Syngenta s’engage à promouvoir les Bonnes Pratiques Agricoles auprès des agriculteurs afin que chacun puisse travailler en toute sécurité.

En 2017, 3 748 personnes ont reçu une sensibilisation aux Bonnes Pratiques d’utilisation des produits phytosanitaires.

> Parcourez le rapport d'activité 2017 du Good Growth Plan :

 

> Découvrez les 6 engagements du Good Growth Plan
> Lire le communiqué de presse du bilan 2017