Oïdium du pêcher

Sphaerotheca pannosa

Maladies

Sur bourgeons

Les premiers symptômes apparaissent sous la forme de bourgeons oïdiés en voie de débourrement aux alentours de la floraison avec un feutrage blanc. Cette manifestation reste rare.

Sur fruits

Un mois après la floraison, des taches blanchâtres auréolées de rouge et légèrement en relief sur la face éclairée par le soleil se forment sur les fruits.
La tache s'étend rapidement et l'épiderme se subérise (taches brunes, craquelées).
En général, les dégâts sur les variétés à peau lisse sont plus importants. Les attaques cessent bien souvent après le début du durcissement du noyau.

Sur feuilles

Les attaques sur feuilles surviennent après celles apparues sur les fruits : elles se caractérisent par une ondulation du limbe de la feuille et l'apparition de taches blanchâtres arrondies sur la face supérieure.
Rapidement, la feuille est entièrement envahie ; elle se recroqueville, se déssèche et tombe.

Sur les rameaux,

Des plaques blanchâtres peuvent se former et persister jusqu'au printemps suivant en renfermant les organes de conservation (périthèces).