Mildiou du pois protéagineux

Peronospora viciae

Maladies

Infection primaire

(appelée également attaque systémique)
Dans des conditions climatiques favorables (température inférieue à 10°c), les infections primaires de mildiou affectent les bourgeons des jeunes plantes émergeantes.

La face inférieure des folioles se recouvre d'un feutrage épais constitué de conidiospores blancs, puis bruns violacés, qui donnent naissance à des conidies.
Les infections primaires sont d'autant plus graves qu'elles sont précoces.
Fréquemment généralisées à l'ensemble de la plantule, elles entraînent la disparition totale de la plante.

Infection secondaire

Des taches isolées vert-jaune apparaissent sur la partie supérieure des feuilles tandis que la partie inférieure se recouvre d'un mycélium gris-brun.
Sur gousses, les symptômes extérieurs sont peu perceptibles (taches vert clair sans sporultion).
A l'intérieur, un mycelium blanc est bien visible ; les grains sont tachés ou absents.