France

Vous êtes ici

Suivi cultures orge Hyvido

Dans le Nord, confirmation de la forte capacité de tallage des orges hybrides

Chargée de mission Hyvido Syngenta - M.BecuweDans la région Nord, Marion Becuwe a constaté en sortie d’hiver l’importante capacité de tallage des orges hybrides par rapport aux lignées : «  si le nombre de pieds/m² était supérieur pour les lignées, en revanche le nombre de talles/m² atteignait en moyenne 1 000 pour les hybrides contre 870 pour les lignées soit un différentiel de 15 % compensant ainsi la plus faible densité de semis recommandée pour les hybrides (aux environs de 175 grains/m² pour les hybrides par rapport à 220 à 250 grains/m² pour les lignées) ».

Dans l’Est, plus de biomasse pour les orges Hyvido

Chargé de mission Hyvido Syngenta Y.Irazoqui

Au-delà du constat d’une capacité de tallage supérieure, dans la région Est, Yann Irazoqui a réalisé des comptages de biomasse sur 4 parcelles et constaté la supériorité des orges hybrides Hyvido par rapport aux lignées : « sur une surface de 1m² le poids moyen de la biomasse était de 4,3 kg pour les orges Hyvido par rapport à 3,7 kg pour les lignées, un différentiel qui devrait se traduire par un rendement en paille supérieur apprécié des céréaliers/éleveurs de la région ».

Dans la région Centre, une très forte régression de talles

Chargée de mission Hyvido Syngenta - J.LéobonEn liaison avec des conditions climatiques marquées par le froid, parfois le gel et la sécheresse, les orges hybrides tout comme les lignées ont été marquées par des réductions très importantes de talles. « En moyenne, j’ai constaté 50 à 60 % de régression de talles avec des situations où la réduction a atteint 70 % » observe Justine Léobon, chargée de mission dans le Centre. « Les orges Hyvido ont plutôt moins régressé que les lignées avec seulement 3 cas contraires sur 25 parcelles » précise-t-elle.

À l’Ouest, bonne résistance des hybrides à la rhynchosporiose

Chargé de mission Hyvido Syngenta - T.Birée

Autre élément différenciant, la bonne résistance des hybrides à la rhynchosporiose par rapport aux lignées 6 rangs : « sur 32 duels en observation, j’ai constaté un seul cas où la lignée était moins touchée que l’hybride » rapporte Tony Birée, chargé de mission dans l’Ouest.

Dans le Sud, une fertilité/épi très supérieure pour les orges Hyvido

Chargée de mission Hyvido Syngenta - L.CazauxAu dernier comptage mesurant le nombre d’épis/m² et le nombre de grains/épi, les orges Hyvido marquent leur différence avec un nombre de grains/épi supérieur. Dans les 22 parcelles de la région Sud suivies par Laura Cazaux, la différence est particulièrement marquée : « si le nombre d’épis/m² est supérieur pour les lignées 2 rangs (environ 650 par rapport à 460), en revanche le nombre de grains/épi est très supérieur pour les hybrides (environ 65 par rapport à 25) soit au final 16 250 grains/m² pour les lignées à comparer à 29 900 grains/m² pour les orges Hyvido».