Vous êtes ici

Share page with AddThis

Charentes : des anti-botrytis pour préserver de l’alcool pur

Vigne
01.07.2016
Botrytis sur vigne : pourriture sur grappe

En Charentes, la perte de pieds due aux maladies du bois et la recherche d'un maximum de degrés d’alcool pur par hectare, pour la production de Cognac, justifie les mesures de prévention contre le botrytis : prophylaxie et programme de traitements.

Mettre en œuvre des mesures préventives contre le botrytis

Un essai conduit en Charentes sur une parcelle viticulteur destinée au Cognac montre dans des conditions de pression importante de botrytis (intensité d’attaque du témoin : 18, 6 %), l’intérêt de mettre en œuvre des mesures préventives contre le botrytis. Le viticulteur a pu préserver avec le programme Switch (comportant une application de Switch en A suivi d’un autre anti-botrytis en C) en comparaison du témoin non traité, plus 2,5 hl de rendement vin. La différence de degré d’alcool probable est proche de 1 degré entre les deux modalités soit au final, plus 1,3 hl d’alcool pur de différence. Avec une rémunération autour de 950 euros par hectolitre d’alcool pur, pour une eau de vie de l’année, le retour sur investissement est largement démontré.

CépageVigueurLieuSwitchAutre anti-botrytis
ColombardMoyenneCourcerac (17) Stade AStade C

 

 

Graphique sur efficacité et rendement des programmes Switch en vigne (Charentes)

 

 TEMOINProgramme SWITCH
Degré alcool probable %Vol 10.3 11.2
Acidité totale g/L H2S049.27.8
Géosmine ng/L (LDQ 10)< LDQ < LDQ
 1-octène-3-one ng/L (LDQ 20)22 < LDQ
1-octène-3-ol µg/L (LDQ 1) 2.8 < LDQ