Vous êtes ici

Share page with AddThis

Redeli, biocontrôle pour gérer le mildiou de la vigne : comment ça marche ?

Vigne
19.04.2017
Mildiou de la vigne

Biocontrôle qui active les défenses naturelles de la vigne, il agit de façon rapide et intensive lors d’une contamination par le mildiou.

Il possède un mode d’action différent des fongicides conventionnels.

Des défenses plus réactives grâce à l’effet potentialisateur

Redeli est un SDN de type potentialisateur. Dès son application, la plante se met dans un état prédisposé à réagir à une attaque ultérieure. La vigne ne déclenche pas pour autant ses défenses immédiatement mais attend l’attaque du pathogène pour les déclencher de manière plus rapide et plus intensive. Ce système préventif permet à la vigne d’être plus réactive face à la maladie pour une efficacité renforcée.

Plusieurs voies de défense pour une protection complète

L’autodéfense de la vigne se fait grâce à l’induction de mécanismes de défenses systémiques acquis. Un « messager systémique » déclenche l’activation de mécanismes de défense dans la plante entière. Elle se traduit par :

  • La production de phytoalexines qui renforcent les parois cellulaires et ont un effet direct sur le champignon.
  • L’augmentation du niveau de protéines PR : ces protéines ont des activités enzymatiques (glucanase, chitinase) qui ont un effet direct sur le champignon en dégradant ses parois.