Vous êtes ici

Share page with AddThis

Connaître les familles chimiques pour prévenir l'oïdium

Vigne
16.12.2013

Compte tenu de l’apparition de phénomènes de résistance, il est capital d’alterner les modes d’action et de bien respecter les cadences de renouvellement des produits en tenant compte de la pression de la maladie et des épisodes pluvieux.

Actuellement, il existe 20 substances actives réparties dans 9 familles chimiques pour prévenir l’oïdium de la vigne.

Type de produitFamille chimiqueMatière activeDétection de souches résistantes
(note nationale Oïdium 2012)
Nombre d'appl. max. par campagneDurée de persistance (max.)
Pénétrant et systémiqueIBS du groupe 1 ou IDMCyproconazole
Difénoconazole
Fenbuconazole
Myclobutanil
Penconazole 
Tébuconazole
Tétraconazole
Triadiménol
Oui2 à 3 traitements non consécutifs14 j
IBS du groupe 2 ou AminesSpiroxamineOui chez d'autres oïdiums2 à 3 traitements non consécutifs10 j
PénétrantAmidoximesNouveau
 
Cyflufénamid (CFF)  
Non214 j
Qol (Strobilurines)Azoxystrobine,
Krésoxim-méthyl
Pyraclostrobine
Trifloxystrobine
Oui2 à 3 traitements non consécutifs12 à 14 j 
 Phénoxyquinoléines / QuinazolinonesQuinoxyfène / ProquinazidOui ponctuellement2 à 3 traitements non consécutifs14 j
SDHI (Carboxamides)BoscalidOui chez d’autres champignons dont Botrytis cinerea2 traitements non consécutifs14 j
 BenzophénonesMétrafénoneOui sur l’oïdium du blé2 traitements non consécutifs14 j
ContactSoufre mouillable, soufre poudre, soufre micronisé Non-10 j
 Dérivés du phénolMeptyldinocapNon
traitements non consécutifs
10 j
Extraits végétauxExtrait de fenugrecNon. Utilisation déconseillée en situation de «dapeaux»  ou en cas de forte pression-8 à 10 j
Huile essentielle d’orange douce
traitements non consécutifs
10 j

Source : Note nationale 2012, Gestion de la résistance mildiou et oïdium de la vigne