France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Préparer ses vignes pour affronter le mildiou

Vigne
06.04.2010
Épamprage de la vigne

Quelques mesures prophylactiques simples peuvent permettre d'affronter plus sereinement le mildiou, au-delà de la prévision et de la mise en oeuvre des programmes de traitement, 

 

Epamprer pour limiter l’impact des foyers primaires

L’élimination de tous les rejets et pampres à la base des souches est une mesure prophylactique essentielle pour limiter le développement du mildiou. En effet, lors des pluies contaminatrices, les œufs d’hiver qui ont germé sont projetés sur la vigne. L’épamprage permet donc de limiter l’installation des foyers primaires à la base des ceps qui participent au développement de l’épidémie.

Consultez notre solution pour l'épamprage : Réglone 2.

Enherber pour rentrer dans ses parcelles

Au-delà de son intérêt qualitatif, un des enjeux de l’enherbement est la portance des sols. Les années de forte pression, les vignerons qui avaient leurs vignes enherbées pouvaient rentrer plus facilement et plus rapidement dans leurs parcelles pour réaliser leurs traitements contre le mildiou. Cela a souvent permis de faire la différence.