France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Centre-Ouest : contamination précoce

Vigne
17.02.2016
Attaque de black rot sur grains de raisin

Marie-Noëlle Tanné, ingénieure conseil cultures spécialisées chez Syngenta, livre son expertise sur l’évolution de la maladie dans la région Centre-Ouest.

« Le champignon a toujours été présent dans la région Centre-Ouest. Il a toutefois connu un développement particulièrement important pendant l'année 2015. Les conditions ont été favorables, avec des pluies importantes fin avril-début mai. Ces contaminations précoces ont surpris ceux qui ne traitent pas aussi tôt. La tendance étant de différer les premières pulvérisations pour cibler le mildiou, la porte était ouverte pour le black rot.

Le mancozèbe en préventif, le difénoconazole en préventif et en curatif

Le difénoconazole offre une action à la fois préventive et curative. Cette dernière propriété a permis aux utilisateurs de Dynali, Score, Bogard ou Rocca, de rattraper la maladie après les contaminations, d’autant que les conditions sont restées sèches ensuite. Un été plus humide aurait pu sérieusement entamer les rendements.

La prévention reste donc conseillée. Un traitement au stade 2 à 4 feuilles avec Eperon pépite, à base de mancozèbe, permet de protéger les vignobles contre ces contaminations précoces de black rot, mais aussi de mildiou. En l'absence de risque mildiou, un dithiocarbamate peut être utilisé. »