France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Bastid et Blason utilisables en viticulture biologique(1)

Vigne
24.10.2018
Logo pour les produits utilisables en agriculture biologique

Les solutions de biocontrôle Bastid et Blason sont utilisables en viticulture biologique contre le mildiou et l’oïdium.

Un mode d’action unique et naturel : le COS-OGA

Bastid® et Blason® sont composés de 12,5 g/l de COS-OGA, une molécule brevetée d’origine naturelle qui bénéficie d’un mode d’action unique et original. Lors de l’application de Bastid ou de Blason, le COS, fragment de sucres issu de carapaces de crustacés, mime les débris de la membrane du champignon pathogène. Ces derniers sont reconnus par la plante qui croit percevoir une attaque. Elle déclenche alors ses propres mécanismes de défense. En parallèle, l’OGA, fragment de sucre issu de pectine de fruit, entre en action en mimant les débris de la paroi des cellules de la plante. Ces débris sont également reconnus comme un signal d’attaque. L’association inédite et brevetée du COS-OGA permet de stimuler plus fortement les défenses de la vigne qui est prête à faire face aux attaques de mildiou et d’oïdium.

Réduire les doses de cuivre et de soufre

Bastid et Blason s’utilisent en préventif à la dose de 2 litres/hectare en association avec un fongicide. « En viticulture biologique, l’utilisation de Bastid et Blason va permettre de réduire les doses de cuivre et de soufre (d’environ 30 % par rapport aux doses usuelles) dans la lutte contre le mildiou et l’oïdium » observe Jean-Baptiste Drouillard, expert vigne chez Syngenta. « Par leur action sur les mécanismes de défense, indépendante d’un éventuel lessivage, Bastid et Blason vont également sécuriser les cadences des applications fongicides, même en conditions climatiques défavorables. Cette solution d’origine naturelle est par ailleurs exemptée de LMR ce qui contribue à une meilleure gestion des résidus » ajoute l’expert.

Bastid et Blason ont déjà été utilisés dans toutes les régions viticoles au cours des campagnes 2017 et 2018 en association avec de nombreux fongicides, dont le cuivre et le soufre.
>> Voir les témoignages de viticulteurs sur l'utilisation de Bastid et Blason

(1) Les produits à base de COS-OGA sont utilisables en Agriculture Biologique à partir du 13/11/2018.