France

Vous êtes ici

Vigne : premières taches de black rot repérées

Vigne
05.05.2020
Black-rot de la vigne

Pluies répétées et températures plus fraîches conviennent parfaitement au black rot.

La présence de black rot l’année précédente est l’un des facteurs favorables au développement de la maladie, surtout si la vigne abrite encore des baies momifiées, des rafles ou des serments contaminés au sol. L’une des méthodes alternatives de lutte consiste d’ailleurs, lors de la taille ou du pliage, à éliminer les grappillons non récoltés ou restés accrochés au palissage. La présence de pluies répétées favorise l’extension de la maladie. Mais contrairement au mildiou, le black rot peut se développer sous des températures plus fraîches. Toutes les conditions sont donc actuellement réunies pour que s’exprime la maladie. Dans le vignoble bordelais par exemple, les premières taches ont été repérées, identifiables par la présence de pycnides. Le feuillage de la vigne est réceptif dès la sortie des premières feuilles et jusqu’à quelques jours après la floraison.

> Voir les solutions Syngenta