France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Boarmie et noctuelle sur vigne : surveillez les dégâts

Vigne
11.04.2017
Vigne au stade débourrement

Des dégâts de « mange-bourgeons » ont été repérés. La surveillance des vignes doit se poursuivre jusqu’au stade 1 feuille étalée.

La boarmie et la noctuelle sont les principaux prédateurs des jeunes bourgeons de la vigne, en cours de débourrement. Les réseaux d’observation ont repéré quelques symptômes. Le seuil d’intervention conseillé varie selon les vignobles. Dans les Pays-de-la-Loire, où ces ravageurs sont présents, le seuil est de 15 % de ceps présentant au moins un bourgeon mangé. Les premiers dégâts peuvent être observés à partir du gonflement du bourgeon jusqu’au stade 1 feuille étalée. Il est conseillé de visiter les vignes une à deux fois par semaine et ce, particulièrement si le débourrement est ralenti. Observez 50 à 100 ceps, répartis sur l’ensemble de la parcelle, en prenant des séries de 5 ceps consécutifs, alternativement à gauche et à droite.