Vous êtes ici

Share page with AddThis

Goûts « moisi-terreux » : effet prouvé avec Switch, Géoxe WG et Safir WG

Vigne
21.07.2016

Les travaux sur les goûts « moisi-terreux » (GMT) réalisés par Syngenta confirment l’intérêt de la protection fongicide contre le botrytis et ce, toujours en complément de mesures prophylactiques.

Des anti-botrytis efficaces aussi sur Penicillium

Plusieurs tests in-vitro portant sur l’activité des anti-botrytis ont confirmé l’efficacité de certaines matières actives, en particulier le cyprodinil et le fludioxonil sur les principales espèces de Penicillium producteurs de géosmine, alors que d’autres produits n’ont aucune action sur ces moisissures.

L’utilisation au vignoble de Switch, Géoxe WG ou Safir WG en programme permet de :

  • contrôler de façon optimale la pourriture grise dans le contexte de chaque vignoble,
  • limiter simultanément l’apparition de Penicillium producteurs de géosmine.

581 analyses pour mieux comprendre et combattre les GMT

Les goûts « moisi-terreux » (GMT), observés depuis plusieurs années dans différents vignobles français, provoquent de fortes dépréciations organoleptiques des vins. Syngenta a mené des études et des expérimentations poussées pour mieux comprendre et combattre ces défauts. Ces travaux sont basés sur 581 analyses réalisées entre 2004 et 2008 par un laboratoire spécialisé.

Des programmes efficaces aussi bien sur les moûts que sur les vins

La synthèse pluriannuelle des essais, conduits entre 2004 et 2008, montre que l’utilisation de Switch, de Géoxe WG* ou de Safir WG* au stade A dans un programme à 2 applications avec un autre anti-botrytis permet de réduire fortement la teneur en géosmine, molécule responsable de GMT sur le moût comme sur le vin, dans le cadre d’une protection anti-botrytis.

*Essais réalisés avec les formulations précédentes.

Graphique des essais 2004 à 2008 anti-botrytis Switch/Géoxe WG/Safir WG