France

Vous êtes ici

Mode d’emploi pour gérer les résistances en vigne

Vigne
01.02.2017
Parcelle de vigne

Comment lutter contre le mildiou, l'oïdium et la pourriture grise en vigne tout en prévenant l'apparition de résistances ?

La note technique commune, rédigée par l’Inra, le CIVC, l’IFV, les chambres d’agriculture, la DGAL et l’Anses, apporte tous les éléments de réponses pour l’année 2017. Ce document rappelle les mesures prophylactiques à respecter et liste, pour le mildiou, l'oïdium et la pourriture grise, les recommandations à suivre pour prévenir les apparitions de résistances. Des préconisations sont données pour l'utilisation de chaque substance active. Par rapport à l'an passé, de nombreux changements sont à noter. Ainsi, dans la lutte contre le mildiou, les experts préconisent désormais de limiter les applications de cymoxanil à deux maximum, non consécutives et en association obligatoire avec un autre mode d'action. D’autre part, le nombre de passages pour les CAA et les anilides passent de 1 à 2 (non consécutifs) une aide précieuse pour lutter contre ces résistances.
Pour toutes les autres recommandations, se référer à la note technique.

> Voir la note technique commune de la gestion des résistances 2017 pour les maladies de la vigne