Vous êtes ici

Share page with AddThis

Geoxe WG fait face au botrytis de la vigne

Vigne
26.02.2016

Depuis 20 ans de monitoring et de suivi, aucune souche de botrytis présentant une résistance spécifique au fludioxonil n’a été détectée.

Cette molécule « robuste » peut donc être appliquée en toute sérénité tous les ans sur la même parcelle de vigne. Le strict respect des doses homologuées est un impératif pour garantir l’efficacité à long terme du fludioxonil.

Le fludioxonil incontournable dans les programmes en Champagne

Portrait Vincent Faihy viticulteurVincent Faihy, Viti-Concept, Champagne, témoigne.
“La lutte contre le botrytis en Champagne est confrontée depuis de nombreuses années à des problèmes de résistance et de perte d’efficacité des matières actives fongicides anti-botrytis. La gestion des matières actives disponibles est au cœur des programmes. Dans ce contexte délicat, nous avons pu constater que, sur les parcelles protégées chaque année avec Geoxe WG* depuis 20 ans, l’efficacité était toujours au rendez-vous. Une performance qui confirme que cette spécialité est à la fois efficace et robuste vis-à-vis des résistances.”

Geoxe WG recommandé au stade A dans les programmes anti-botrytis

“Nous recommandons donc chaque année Geoxe WG (au stade A) dans les programmes anti-botrytis à un ou deux traitements en fonction de la sensibilité des parcelles et des cépages, lorsque les mesures prophylactiques sont suffisantes. Au fil des ans, Geoxe WG est devenue une spécialité incontournable dans la lutte contre le botrytis, un produit de référence, « expert » du botrytis. C’est un investissement rentable qui permet de garantir la qualité de la vendange et de gagner du temps (moins de tri) au moment de la récolte.” 
* Existe aussi sous la marque Safir WG