Vous êtes ici

Share page with AddThis

Black-rot, sous haute surveillance dans les vignes

Vigne
11.07.2016
Jeune tache de black-rot sur feuille de vigne

Si la maladie reste plutôt discrète dans les vignes, le climat est favorable à son expression dans les semaines à venir.

Témoignage de Marie-Noëlle Tanné, ICC Pays de Loire

Un contexte climatique favorable

Marie-Noelle Tannée ICC Pays de loire« Pour l’instant, nous avons juste observé quelques tâches de black-rot sur feuilles suite aux pluies de la mi-mai, principalement dans le Muscadet et le Saumurois. Mais cette maladie doit rester sous surveillance car nous sommes au stade floraison, un stade clé pour le développement de ce champignon. Si le temps orageux se poursuit, le risque va monter d’un cran surtout dans les vignes déjà contaminées l’an passé. 
Les parcelles ont, dans l’ensemble, été protégées avec un Eperon Pépite, à base de mancozèbe, en début de saison : un traitement qui cible aussi le mildiou
Au stade floraison, nous conseillons d’appliquer Dynali (difénoconazole + cyflufenamid) ou Score (difénoconazole), pour viser le black-rot mais aussi l’oïdium. Ces deux produits ont l’avantage d’être à la fois préventif et curatif contre le black-rot.

Le black rot est une maladie dont l’intensité grandit ces dernières années. Elle doit faire l’objet d’une vigilance accrue dans les parcelles à risques.

La protection devra se poursuivre jusqu’au stade véraison, notamment dans les vignobles où sont implantés les cépages les plus sensibles. 
Le black rot est une maladie dont l’intensité grandit ces dernières années. Elle doit faire l’objet d’une vigilance accrue dans les parcelles à risques. Désormais, en raison du développement de cette maladie dans de nombreux vignobles, la note commune nationale recommande jusqu’à trois applications d’IBS par hectare et par an : ce nombre était de deux jusqu’à la campagne dernière ».