France

Vous êtes ici

Alerte mildiou dans les vignobles de la moitié Sud

Vigne
29.04.2020
Mildiou de la vigne

Le retour des pluies au sud annonce l’arrivée du mildiou. A surveiller l’oïdium avec un risque élevé à l’Est et le black-rot.

Une campagne précoce avec 10 à 12 jours d’avance

La campagne 2020 s’annonce précoce avec une dizaine de jours d’avance dans la plupart des régions viticoles. Après un automne et un hiver humide et doux, favorable au développement de l’inoculum des maladies, le début de printemps a été particulièrement sec. Mais, la deuxième décade d’avril a changé la donne dans les vignobles du Sud-Ouest et du Sud avec le retour de pluies d’orages parfois conséquentes, propices au démarrage du mildiou.

Risque mildiou élevé dans le sud-ouest et au sud

« Sur les 11 sites Syngenta de suivis des œufs d’hiver dans le Sud-Ouest, 90 % des sites étaient mûrs au 20 avril en conditions de laboratoire », observe Gilles Robert, ingénieur conseil culture dans cette région. « Les conditions météo de la deuxième décade d’avril font craindre de nouvelles contaminations et il faut s’attendre à une sortie de tâches début mai. La situation peut devenir critique sur le front du mildiou (à l’image de 2007 et 2018). Une protection attentionnée doit être mise en œuvre car la pousse est forte et les grappes sont visibles. Nous recommandons dès à présent de protéger la vigne avec des fongicides à action pénétrante type Ampexio®/ Revoluxio® sur les cépages dont le stade grappes visibles est atteint. » Les pluies intervenues les 19, 20 et 21 avril dans l’ouest des vignobles méridionaux incitent également à la plus grande vigilance, avec là encore des contaminations et des sorties de tâches attendues début mai. « En dehors des parcelles conduites en viticulture biologique, peu de parcelles ont été protégées contre le mildiou, il est impératif de le faire le plus rapidement possible en profitant des fenêtres d’intervention disponibles » souligne Jean Litoux, ingénieur conseil culture dans le sud-est.

Pour les régions viticoles situées plus au Nord, en raison d’une météo particulièrement sèche, malgré des œufs mûrs, le mildiou n’avait pas encore démarré au 25 avril. Le retour de pluies dans ces régions doit être observé avec la plus grande attention.

Risque oïdium dans les vignobles septentrionaux

Au Nord et à l’Est, c’est l’oïdium qui inquiète les vignerons avec un risque jugé « moyen à élevé » en Champagne ainsi qu’en Bourgogne où les modèles de prévision sonnent l’alerte. Dans ces régions, les viticulteurs ont commencé la protection, en particulier sur les parcelles à historique et les cépages sensibles. Les vignobles du sud-Ouest et du Sud-Est sont également en alerte vis-à-vis de l’oïdium compte tenu d’une météo favorable (temps couvert et chaleur).

Surveiller le black-rot

Enfin, le retour des pluies dans de nombreuses régions viticoles nécessitera une grande vigilance vis-à-vis du black-rot en particulier sur les parcelles dites historiques. Ce risque doit être pris en compte dans la protection vis-à-vis du mildiou et de l’oïdium. Dans le Sud-Ouest, souligne Gilles Robert, « les premières contaminations ont eu lieu et les sorties de tâches sont attendues pour mi-mai ». Dans les vignobles du Gard et du Vaucluse, « les longues humectations de la vigne survenues du 19 au 21 avril sont favorables au développement du black-rot » ajoute Jean Litoux. A surveiller.


Previsions Méteo
Moins de fiabilité avec la baisse du trafic aérien

Quels temps fera-t-il ces prochains jours ? Si d’ordinaire la réponse à cette question semble plutôt fiable à moyenne échéance, il se peut qu'elle soit un peu moins précise en cette période de crise sanitaire. En effet, à cause de la pandémie liée au coronavirus, une partie importante des données utilisées dans les logiciels de prévisions ne sont plus disponibles dans la mesure où la plupart des avions de ligne sont à l’arrêt. Or ces avions sont équipés d’instruments météorologiques qui collectent des données qui alimentent les modèles. Il est donc encore plus important que d’ordinaire d’anticiper la protection pour protéger efficacement la vigne.